Conseils généraux pour l’oral et l’écrit

Conseils généraux pour l’oral et l’écrit

Conseils généraux pour l’oral et l’écrit

Avant d’entrer dans le vif du sujet vous trouverez ici quelques conseils de base

Bien connaître les contours de l’épreuve

Premier des conseils pour pouvoir se préparer correctement : connaitre le déroulé exact de l’épreuve.

Généralement les Centres De Gestion proposent une note de cadrage indicatif. Il est indispensable de vous la procurer ! Contactez au plus tôt l’organisme en charge de l’organisation du concours : cette note étant différente d’une région à l’autre.

A titre indicatif vous trouverez ici celle de la région Est concernant l’oral.

Les quelques règles à connaitre pour réussir l’écrit

Pour réussir l’écrit je vous conseille de ne retenir que les règles suivantes :

Note de synthèse :

  • rédigez parfaitement son INTRODUCTION et sa CONCLUSION. Je sais que ça peut paraître bateau mais un examinateur qui corrige une copie « non finie », même si l’ensemble du travail fourni est pas mal, considérera (à juste titre) que le candidat a mal géré son temps… donc la note s’en ressentira grandement.
  • pensez un plan simple en 3 parties en gros : 1/ les réglementations-lois actuelles 2/ les problèmes rencontrés 3/ les solutions proposée – nouvelles mesures, puis sous-découpez chaque partie en 2 grands points.
  • enfin, mettez des titres « dynamiques » avec un verbe dedans de telle sorte que si on lit uniquement le plan on comprend l’essentiel de la note. Vous pouvez jeter un œil à un exemple ici.

Proposition pour la collectivité :

  • en règle générale, vous trouverez toutes les réponses dans la note que vous avait faite précédemment donc n’hésitez pas à puiser dedans. Vous trouverez un exemple ici.

Ayez toujours en tête que plus votre note sera élevée à l’écrit plus elle pourra rattraper une « mauvaise note » à l’oral. Pas la peine de passer trop de temps en amont pour préparer cette épreuve. Par contre soyez bien présent et concentré le jour J. Utilisez tout le temps qu’on vous donne et relisez, relisez, RELISEZ. Une copie sans faute d’orthographe sera toujours plus appréciée !

Pour préparer cette épreuve, les annales corrigées des écrits sont assez bien faites. Donc pas d’hésitation 😉 à choisir en fonction des spécialités :

Ingénieur territorial 2017. Concours spécialités I – Ingéniérie, gestion technique et architecture. Infrastructure et réseaux. Urbanisme, aménagement … – Concours externe et interne – Catégorie A Broché (19 octobre 2016) – 26,00 €

Ingénieur territorial 2017. Concours spécialités II – Prévention et gestion des risques. Informatique et systèmes d’information – Concours externe et interne – Catégorie A Broché (19 octobre 2016) – 26,00 €

 S’attendre au jury

Le jury se compose généralement de 3 personnes. Cela peut être par exemple : un élu, un ingénieur en collectivité et un membre du CDG. Ainsi, il faudra bien penser à gérer les susceptibilités de chacun pour ne pas faire d’impair. « Vous êtes une force de proposition au service des élus », ne l’oubliez pas.

A noter : sur les trois, l’un sera peut être désagréable avec vous. Pas de panique : ils se partagent les rôles avant les entretiens et se changent en good cop / bad cop en fonction… C’est juste un test donc un conseil : ne le prenez pas pour vous et restez zen !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *